Romans

Les romans sont comme les doutes, il leur faut du temps pour se muer en certitudes. Bienvenue dans mes paysages intérieurs…

SATO SAN LE MAITRE DES CORSETS

Il est des enfances dont l’on n’oserait rêver, comme celle de Shiro Sato. Grandir à Osaka dans l’intimité d’une mère dont les talents de couturière, experte en l’art des corsets, sont la cause d’un incessant ballet de femmes venues essayer leurs somptueux articles. L’expérience, il est vrai, a de quoi fasciner un jeune garçon à l’imagination débordante. Initié à son tour à l’art des couleurs, de la coupe et de la broderie, il sera un élève brillant. Mais, à côtoyer tous les jours des femmes à demi nues, il découvrira que, pour chaque homme, le plus difficile est encore d’apprendre à maîtriser ses désirs. Et cela d’autant plus que, dans le Japon des traditions millénaires, le raffinement et la cruauté voyagent souvent de concert.

NEGRE DE PERSONNE

Sur le pont d’un paquebot en route vers l’Amérique, un jeune homme, accoudé au bastingage, contemple l’horizon. Il s’appelle Léon-Gontran Damas, il vient de publier à Paris son premier recueil, Pigments, préfacé par Robert Desnos, et il est, avec Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor, l’un des fondateurs du mouvement de la Négritude. Ce voyage, il l’a décidé sur un coup de tête, et le prétexte en est tout trouvé : aller à la rencontre des intellectuels noirs américains de la «Harlem Renaissance».

L’ENSAUVAGÉ

Au Garlic, sur la côte bretonne, l’hiver s’écoule lentement, au rythme des marées et des soirées au café. Mais l’arrivée inattendue de Langdon, contraint d’y faire escale à cause d’une avarie sur son voilier, bouleverse la vie tranquille de ce petit port.
Qui est cet Américain ombrageux, endurci et venu de nulle part ? Un épais mystère entoure son passé, qui entretient toutes les rumeurs et que cherche à pénétrer la jeune Gwen, serveuse à l’auberge du village.

LE SANG DU ROUCOU

La rencontre de deux peuples : les Galibis, qui, pour se protéger du soleil et des insectes, s’enduisaient d’une pâte rouge, le roucou, et celle des Espagnols de Christophe Colomb. Entre indigènes et conquistadors, c’est d’abord la curiosité, puis la méfiances, enfin la haine. Canons contre flèches, caravelles contre pirogues, l’évangélisation s’achève dans la plus grande sauvagerie, une civilisation va s’éteindre.

NO MAN’S LAND

Accusé d’un crime dont il est innocent, condamné à la folie alors qu’il se sain d’esprit, Jean Ahmed Balthazar, de la cellule où il est reclus, se souvient. Toutes ces années d’errance, quand il s’en fut à la quête de lui même, sans jamais pouvoir se heurter à autre chose qu’à l’absurdité de la vie, celle-là même qui a fait de lui un homme à part, un homme livré au no man’s land, à qui rien n’a jamais été donné pour exister que la révolte.

BIGUINE BLUES

Théodore Bougainville, vieux chanteur de « bel-air » initié à bien des mystères de son île, quitte sa cabane pour s’en aller mourir à sa vraie place : sur la route. Parvenu à la ville, il rencontre Djana et Augustin, deux gamin paumés qui sont comme on dit à l’âge des amours.. Le vieux Théo, qui a plus d’une malice dans son sac, les aidera à vivre …

COEUR D’EBENE

Deux frères que tout séparent : Toby, qu’on prend pour un blanc, brillant à l’école, éduqué en métropole, défenseur public des opprimés; et Jaran, le plouc noir de cuir, resté au village avec les copains… A la mort de Toby, Jaran s’en va errer toute un nuit par les mauvais chemins, à la poursuite du souvenir de ce frère trop haï, trop aimé, avec lequel il a encore tant de compte à régler.

LE DERNIER DES ALOUKOUS

Quelque part au fond de la brousse guyanaise aujourd’hui : un village au bord de l’eau où les Aloukous, descendants des anciens esclaves « marrons » évadés des plantations de la côte, ont réussi à recréer un coin d’Afrique en pleine Amérique du Sud. Un endroit où l’on ne vivrait peut être pas plus mal qu’ailleurs si le Blanc de service, ne s’avisait d’y faire régner un semblant d’ordre à sa façon…

EN EAUX TROUBLES

C’est à Venise que Fabien, natif de la Martinique, se voit tendre pour la première fois sans complaisance le miroir de son passé. Jeune étudiant, il était venu autrefois à Venise en quête du miracle. Au bord des eaux glauques il avait rencontré Silvana, qui l’avait initié. Trente ans plus tard, l’image de Silvana hante encore les eaux de la lagune. Comme pour faire reproche à Fabien d’avoir trahi son rêve d’autrefois…

« Bô! » : c’est le bruit que fait le verre de rhum vide que l’on repose sur le comptoir de bois – un bruit sec qui sonne comme un appel. « Bô! », c’est aussi le nom que se donne le gamin qui raconte cette histoire à sa drôle de façon : avec des mots qui se cherchent, des mots qui s’étonnent de ce qu’il soit si difficile de vider sans s’étrangler le gobelet que l’on vous sert au comptoir de la vie…

UN AMOUR A SAANBAD

Personnage mysterieux dont nous n’apprendrons jamais le nom, le narrateur est un écrivain en panne d’inspiration. Il vit avec Mary, une journaliste de guerre et son fils Thomas, un adolescent de dix-sept ans. Lorsque Mary est envoyée en reportage dans un, pays où l’on reconnaît l’Irak, il ne se doute pas encore que le cours de leur destin s’en trouvera à jamais bouleversé.

LA ROBE ROUGE

Wichita Falls, Texas. Dans une cellule du pénitencier de l’Etat, un jeune homme se réveille. Il sait que le soir même il mourra sur la chaise électrique. Il s’appelle Brenton Kingsley. Age : 25 ans. Race : noire. Motif de la condamnation : meutre. Dehors, une fille – sa soeur, son amour – a reçu l’autorisation de le voir et de lui parler avant l’instant ultime.

LE CHEVALIER DE SAINT-GEORGES

Editions Lattès, 1991.
Né des amours d’un riche aristocrate français et d’une mère noire antillaise, il débarque en France en 1758. très vite l’homme séduit par sa grâce physique et son intelligence. Il fait les beaux jours des fêtes du Palais-Royal et de Versailles. Mais quand la Révolution arrive, rejeté il sombre dans la misère et la déchéance. La vie du chevalier a eu un témoin : l’esclave, venu avec Saint-georges de la Guadeloupe, qui ne le quittera qu’à la mort…

LES TAMBOURS DE GAO

Editions Lattès, 1985.
Est-ce une histoire ? Est-ce une légende ? Au XV° siècle, un jeune aventurier de la ville de Toulouse, engagé dans une expédition aux Canaries, rêvant de décourvir le fabuleux royaume du prêtre Jean, gagne un jour Gao, la capitale du Royaume Songhay, établi sur les bords du Niger. Il y rencontre la fille du roi, la prend pour épouse et la ramène à Toulouse, concluant dans l’amour cette première rencontre de l’Europe avec l’Afrique.

LA MONTAGNE D’ÉBÈNE

Editions Lattès, 1983.

 

 

 

MARTINIQUE DES CENDRES

Editions Olivier Orban, 1978.